Pourquoi changer ?

Pourquoi changer

Pourquoi vouloir changer dans sa vie

ou pourquoi est-il nécessaire de changer sa vie si elle ne nous convient pas ? Je vais aborder trois domaines précis :

  • l’amour,

  • la famille,

  • le travail.

Changer sa vie… Se changer… Tout le monde en a envie, un jour ou l’autre – mais certains seulement passent à l’acte. C’est vrai qu’il est difficile de faire un travail sur soi, de se remettre en question et d’accepter que nous seuls, sommes responsables de notre vie, de nos échecs, de nos déceptions…et pourtant, ça serait tellement plus facile, de se dire « j’en ai assez, je ne veux plus de cette vie, je vais tout faire pour que cela n’arrive plus ! »

Dans notre éducation scolaire, on nous donne des manuels pour chaque matière, mais on a oublié de nous donner un mode d’emploi ETRE HUMAIN, car nous fonctionnons tous pareils. On veut tout sans rien faire. Ça ne marche pas comme ça !

Après avoir subi des expériences désagréables, après avoir fait le constat que nous ne sommes pas forcément heureux ou au top de sa forme pour diverses raisons. Il y a deux possibilités, soit on décide de changer, soit on rumine.

Aujourd’hui, je vais aborder la première car la deuxième n’a pas vraiment besoin que l’on philosophe dessus.

Quel intérêt avez-vous à changer ?

1 vous découvrir tel que vous êtes mais dans une plus belle version de vous

2 obtenir tout ce dont vous avez besoin et envie

3 profiter de la vie avec joie

4 vibrer

L’ AMOUR

J’entends souvent différentes histoires de vie ou il y a eu un échec amoureux, peu importe ce qui s’est passé, c’est fini, c’était hier, il n’y a plus rien à faire, on ne prendra pas la machine à remonter le temps !

Si la vie amoureuse que vous aviez, vous a laissé un vilain goût amer, c’est le moment de changer votre façon d’être et d’accepter que cela était en partie votre faute. Maintenant, je ne dis pas qu’il faut culpabiliser ni se flageller, il faut juste se dire que vous avez compris la leçon et en élève attentif vous appliquez une autre méthode pour avoir une vie amoureuse épanouie, celle qui vous correspond. Si vous voulez un autre homme ou une autre femme, par là j’entends, autrement sur les points psychologique, intellectuel, spirituel, sexuel, sensuel, il faut que vous proposiez une autre version de vous.

Je vais vous expliquer cela avec un exemple :

Jules a vécu 18 ans avec une femme et ils ont eu un enfant. Leur vie s’est résumé à construire une vie sentimentale, familiale et matérielle comme la plupart des couples lors de leur première union (mariage, pacs, union libre, concubinage).

Leur vie sentimentale a été de se découvrir lors des premières années avec leurs qualités et leurs défauts. Ensuite, de profiter de l’un et de l’autre, à travers des jeux de rôles l’homme et la femme dans le couple, le père et la mère avec leur enfants, l’amant et la maîtresse dans leur vie sexuelle, l’ami et l’amie dans leur vie sociale, le confident et la confidente dans leur vie d’individu, et cela dans le meilleur des cas.

Leur vie familiale étant de faire un enfant et de l’éduquer, et leur vie matérielle, de trouver the job, d’acheter une maison, et la voiture qui va bien,.

Mais voilà, le temps passe, les personnalités changent, l’individu que nous étions devient mature et nos aspirations évoluent. Jusqu’ici, tout est normal.

Voyons d’un peu plus près comment était Jules au début de sa relation :

Il avait 25 ans, jeune, en pleine santé, la vie devant lui, conquérant du monde, pensait savoir un maximum de choses et se disait qu’avec ses bagages de la vie c’était suffisant ! Il savait ce qu’il voulait, n’avait pas beaucoup d’expériences sur les conséquences de ses choix puisque c’était le début de sa vie. En somme, il était la première version de lui-même à l’age de 25 ans. Sur sa route il rencontra Marie qui était un peu plus jeune que lui, femme fragile, qui quittait le nid familiale (papa-maman) pour faire sa vie de couple sans aucune expérience à part son schéma parental. Elle était naïve, volontaire, courageuse, amoureuse. Ils étaient en apprentissage de la vie amoureuse de couple.

Nous voyons que nous avons un couple qui se forme sans aucune expérience de la vie, tant au niveau du couple que de leur propre individualité. Ils apprendront tous deux ensembles à se connaître, à s’aimer, à aimer, à se détester, à se révolter, à se remettre en question ou pas, en gros à vivre.

Soit l’évolution se fait à deux et les routes sont parallèles et proches, soit elles deviennent perpendiculaires. Cette vie est très importante et surtout la personne qui nous accompagne contribue largement à notre évolution dans l’affirmation de soi ou pas.

Les années passent …

premier constat le virage de la trentaine, on réfléchit sur sa vie, son épanouissement, sur nos accomplissements tant personnel que professionnel. Une remise en question s’impose ou pas. Le couple passe ou casse !

Qué passa ! Nous avons tout simplement évoluer, le Jules ou la Marie d’il y a 10 ans ou 15 ans a changé, quand ce sont les deux en même temps, et que cela se fait dans un échange mutuel et respectueux, tout va pour le mieux, mais lorsqu’il s’agit d’un seul sur les deux, aïe !

Le résultat est que la personne qui reste se sent trahie…

deuxième constat le virage de la quarantaine, celui de la trentaine est peut être passé mais celui de la quarantaine est une remise en question encore plus profonde, avec encore plus d’exigences.

Le résultat est le même ça passe ou ça casse…

nous voyons bien que dans cet exemple, l’évolution de l’individu est normale. Les conséquences sont normales. Ce qui n’est pas normal, est de ne pas nous avoir éduqué pour cela… j’entends par là, nos écoles, nos parents et nous-même.

Aujourd’hui, on peut remarquer que dans le monde de l’amour, ou dans le monde sexuel, il y a beaucoup d’insatisfaction, de frustration, d’incompréhension, de trahison, de douleur, et j’en passe…

On nous éduque pour beaucoup de chose mais pas pour être heureux et épanoui avec notre corps, nos sens, nos ressentis, nos émotions, nos vibrations. Faire l’amour, avoir une relation sexuelle est un acte de partage, d’échange de nos corps, d’énergie, une libération mais avant tout un accomplissement d’une vie amoureuse avec un être que nous respectons. Il y a différentes vies amoureuses, cela dépend de nos aspirations, de l’homme ou de la femme que vous êtes, du temps que vous donnez, de la sincérité que vous donnez, en fait de la beauté que vous mettez dans ce don de vous et de l’autre. Il y a différents AMOURS, le plus beau est celui qui rend l’autre heureux en le considérant dans tout son être, dans tout ce qu’il est de bon comme de moins bon. En fait, la déconnexion de votre cœur et de votre sexe, génère une frustration. Il ne faut pas croire que de nourrir juste une partie de soi, suffira à vous combler entièrement, sur le moment oui, mais pas sur le long terme.

LA FAMILLE

J’entends et je vois des parents en stress total avec leurs enfants. Ils communiquent dans les cris, dans la négativité. Les échanges familiaux sont aussi lisses qu’une râpe à fromage.

Voire même, il n’y a plus de communication.

Votre enfant est votre mini vous. L’éducation n’est pas chose simple surtout quand la nôtre n’est pas terminée.

Comment peut-on donner le meilleur de soi à son enfant ou même à son compagnon ou à sa compagne, quand on ne se le donne pas à soi-même !

Tout passe par l’amour.

Je ne vis pas dans le monde des bisounours, mais tout passe par l’AMOUR, il faut s’aimer et aimer l’autre comme on s’aime, pour vouloir et pouvoir donner le meilleur de nous.

Et quand on ne s’aime pas, comment faire ? Comment imaginer qu’une autre personne puisse nous aimer, si nous-même, nous ne nous aimons pas. Comment pouvons-nous attirer à soi le meilleur, si nous pensons ne pas le mériter ? C’est juste de la logique.

LE TRAVAIL

Notre société nous inculque qu’il faut travailler dure pour gagner sa vie. C’EST FAUXXXX !

Il faut aimer faire ce que l’on fait pour être heureux dans sa vie professionnelle.

Là aussi, le système scolaire ne nous éduque pas dans ce sens, la priorité est de se faire plaisir chaque jour en travaillant. Surtout, lorsqu’on y passe huit heures par jour, cinq jours par semaine, plus de quarante-cinq semaines par an et voire plus de vingt cinq ans par vie, ouahhhh !

Donc, faites-vous plaisir, pensez à être épanoui dans votre vie professionnelle. Aimez ce que vous donnez et appréciez ce que vous recevez du fruit de votre travail.

HEUREUSEMENT, en tant qu’adulte, on a le choix de vouloir et pouvoir s’éduquer pour avoir TOUT CE DONT ON A BESOIN ET ENVIE sur tous les aspects de notre vie.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *